François Hollande s'invite sur Twitch auprès de Samuel Etienne : "On est en train de casser internet"

L'ancien président français était l'invité de Samuel Etienne.

A. Dms

Ce lundi 8 mars, le journaliste recevait un invité prestigieux : François Hollande. Et la promesse est claire : "C'est moi qui invite, c'est vous qui posez les questions". L'ancien président de la République a donc accepté de se prêter au jeu et de répondre, en direct, aux questions des internautes.

Un ton détendu qui change des plateaux télés. Entre questions sérieuses et petites blagues, tous les sujets y passent : la reconnaissance des votes blancs, l'annulation de la dette, l'avis de l'ancien président sur l'initiative d'Emmanuel Macron envers les youtubeurs McFly et Carlito, les séries télé, ou encore la famille royale anglaise, au centre de la polémique suite à l'interview de Harry et Meghan.

Plus de 60.000 spectateurs

"C'est quand même une première sur Twitch, merci d'être aussi nombreux", a d'ailleurs souligné Samuel Etienne, après près d'une heure de live réunissant près de 70.000 personnes. "On est en train de casser internet", a plaisanté le journaliste.

Sur les réseaux sociaux et dans le chat, les internautes saluent l'honnêteté du président et la transparence de l'interview. "Samuel Etienne prend les questions intéressantes du chat et utilise son professionnalisme et ses compétences journalistiques pour développer et cadrer le débat avec un François Hollande présent et actif dans ses réponses", écrit cet internaute. 

"C'est surtout le côté interactif qui m'a plu", a quant à lui déclaré François Hollande.

Un succès

Actif depuis plusieurs semaines sur Twitch, plateforme dédiée aux vidéos en direct, le journaliste français Samuel Etienne a rapidement su trouver son public. Son émission, "La matinée est tienne", se classe déjà dans le top 5 des programmes les plus streamés au monde. 

Près de 250.000 personnes se sont abonnées, séduites par le concept : une revue de presse nationale et régionale sans cadre fixe. "Je leur explique la hiérarchie de l’information, l’importance des sources, le fait qu’un journal est relu et corrigé, validé et signé", expliquait Samuel Etienne. Chaque jour, plus de 15.000 jeunes de 18 à 35 ans le suivent.


Sur le même sujet