Malgré la levée de l’immunité des trois Catalans, l’Espagne n’est pas à l’abri d’un nouveau camouflet

Les eurodéputés ont désavoué Carles Puigdemont, Toni Comín et Clara Ponsatí.

Malgré la levée de l’immunité des trois Catalans, l’Espagne n’est pas à l’abri d’un nouveau camouflet
©BELGA
L’issue du vote était prévisible mais ne manquera pas de provoquer des remous en Catalogne, où les indépendantistes se sont imposés, plus forts que jamais, aux élections régionales de février. Suivant le vote précédent de sa commission juridique, le Parlement européen a levé mardi l’immunité parlementaire de ses élus séparatistes Carles Puigdemont, Toni Comín et Clara Ponsatí, tous trois impliqués dans l’organisation...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité