L’Otan se protège contre les missiles balistiques: "La principale préoccupation reste le Moyen-Orient"

Le dernier maillon, une base de radars et de missiles américains en Pologne, est attendu pour 2022.

L’Otan se protège contre les missiles balistiques: "La principale préoccupation reste le Moyen-Orient"
©Shutterstock
L’Otan met la dernière main à son système de défense contre les missiles balistiques, indique l’Alliance atlantique dans le rapport annuel 2020 que son secrétaire général Jens Stoltenberg a présenté mardi à la presse. Le dernier maillon est une installation de radars...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité