La Finlande et l'Islande vont reprendre la vaccination avec l'AstraZeneca pour les seniors

La Finlande et l'Islande, qui avaient suspendu l'usage du vaccin anti-Covid d'AstraZeneca du fait de cas suspects de mauvaise coagulation sanguine, ont annoncé mercredi sa reprise pour les plus de 65 et 70 ans respectivement.

La Finlande et l'Islande vont reprendre la vaccination avec l'AstraZeneca pour les seniors
©BELGA

"Il n'y a pas d'augmentation du risque de troubles très rares de coagulation sanguine après la vaccination chez les personnes de plus de 65 ans (...) Les vaccinations dans cette tranche d'âge peuvent donc être poursuivies normalement", a annoncé l'agence sanitaire finlandaise THL, dont la décision entre en vigueur lundi.

Mais, "par mesure de précaution", la vaccination reste suspendue pour les moins de 65 ans, où "un lien de causalité éventuel" entre le vaccin et des cas rares de décès ou de graves problèmes de coagulation sanguine fait encore l'objet d'investigations, indique l'autorité.

A Reykjavik, la ministre islandaise de la Santé Svandis Svavarsdottir a annoncé dans le même temps la reprise de la vaccination avec AstraZeneca, interrompue en Islande depuis le 11 mars, pour les plus de 70 ans, saluant "une bonne nouvelle".

Parmi les premiers à suspendre le vaccin d'AstraZeneca à cause de craintes sur de possibles effets secondaires graves, les pays nordiques ont temporisé avant de reprendre les injections, à contrecourant des autres Etats européens.

Le Danemark et la Suède doivent faire part de leur décision jeudi, la Norvège vendredi.

La Finlande s'était distinguée vendredi en décidant de suspendre le vaccin AstraZeneca malgré l'avis favorable à son usage de l'agence européenne du médicament la veille.

Sur le même sujet