Le Monténégro pris au piège de sa dette chinoise

Le pays ne peut rembourser une autoroute construite par la Chine.

Le Monténégro pris au piège de sa dette chinoise
©AFP
Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin, correspondants dans les Balkans
Les travaux ont été ralentis par la pandémie, mais le pharaonique chantier transperce les montagnes sauvages du nord du Monténégro. L’autoroute traverse le petit pays du nord au sud, reliant le port de Bar, sur la côte adriatique, au lieu-dit Boljare, sur la frontière...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité