En Russie, le Kremlin met plus que jamais les médias et l’opposition sous pression

Condamnations, amendes, manifestations interdites… Chaque jour apporte son lot de coups durs.

En Russie, le Kremlin met plus que jamais les médias et l’opposition sous pression
©AP
Paul Gogo, correspondant à Moscou
Un coup de sonnette à la porte à laquelle il ne fallait pas frapper. Voilà de quoi est rendue coupable l’opposante russe Lioubov Sobol, bras droit d’Alexeï Navalny. Jeudi, un tribunal de Moscou l’a condamnée à un an de travaux d’intérêt général avec sursis pour avoir sonné au domicile d’un agent des services de renseignement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet