Sombres révélations sur une PME du crime dans les services secrets français

Des militaires employés sur un site de la DGSE ont-ils été les exécutants d’une cellule œuvrant pour des intérêts criminels ? "Libération" révèle l’ampleur des failles au sein des services qui ont failli entraîner l’assassinat d’une civile.

Sombres révélations sur une PME du crime dans les services secrets français
©shutterstock
Willy Le Devin et Laurent Léger (c) Libération
Ce matin-là, en se réveillant aux aurores, un habitant de Créteil (Val-de-Marne) a initié, sans le savoir, l’une des enquêtes les plus stupéfiantes des dix dernières années. De sa fenêtre, il aperçoit deux silhouettes noires tapies dans une Renault Clio, des tueurs prêts à opérer un contrat sur une coach en développement personnel à la réussite jalousée, dont la tête a été mise à prix par un insane concurrent. Jusqu’ici,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité