De plus en plus d'Européens se voient refuser l'entrée au Royaume-Uni : "Elle n’arrêtait pas de me dire qu’ils les avaient fait se sentir comme des criminels"

Les règles migratoires ont changé depuis le Brexit. Et Londres les applique avec dureté, voire inhumanité.

De plus en plus d'Européens se voient refuser l'entrée au Royaume-Uni : "Elle n’arrêtait pas de me dire qu’ils les avaient fait se sentir comme des criminels"
© AFP
Tristan de Bourbon, correspondant à Londres
Les citoyens européens sont en train de découvrir à leurs dépens la dureté, voire l’inhumanité, du ministère de l’Intérieur britannique. Au cours des trois premiers mois de l’année, 3 294 citoyens des pays membres de l’Union européenne se sont vu refuser l’entrée au Royaume-Uni....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet