Pour les réfugiés de Grèce, des murs plutôt que l’intégration : "Le but est de décourager les futurs candidats à l’exil"

Le gouvernement multiplie les obstacles face aux candidats réfugiés.

Pour les réfugiés de Grèce, des murs plutôt que l’intégration : "Le but est de décourager les futurs candidats à l’exil"
Angélique Kourounis, correspondante à Athènes
Une petite route en bitume fatigué qui jouxte l’autoroute flambant neuve mène au camp de Ritsona, à un peu moins de deux heures de route d’Athènes. Un camp...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité