Didier Raoult une nouvelle fois dans la tourmente: un cluster Covid-19 révélé à l’IHU de Marseille

Sept personnes ont été contaminées au sein de l'Institut marseillais. Une a été placée en réanimation. Pourtant, les réunions sans masques ont été maintenues... Certains collaborateurs du célèbre professeur mettent en cause la gestion de ce cluster au sein de l'établissement marseillais où les gestes barrières ne sont, semble-t-il, pas souvent respectés.

Didier Raoult une nouvelle fois dans la tourmente: un cluster Covid-19 révélé à l’IHU de Marseille
©AFP

Star controversée du début de la crise sanitaire en France, le professeur Didier Raoult est encore au centre d'une polémique. Dans une enquête, L'Express révèle la présence d'un cluster au sein de l'Institut Hospitalier Universitaire (IHU) de Marseille et la tension croissante entre le Pr Raoult et certains employés. Au moins sept cas positifs, un personnel en réanimation, un soignant hospitalisé et un mystérieux test positif anonyme… Plusieurs soignants ont accepté de témoigner, sous couvert d’anonymat, pour dénoncer le manque de respect des mesures barrières et parfois des « comportements dangereux » dans l’institut. L'IHU aurait tout fait pour étouffer l'affaire et ignorer ce cluster.

Les contaminations sont apparues entre le milieu du mois de mars et le début du mois d'avril 2021. "Il y a eu au moins six contaminations au sein de notre établissement, dont un technicien qui a été placé en réanimation à l'hôpital de la Timone - qui se trouve en face de chez nous - et un praticien hospitalier en maladies infectieuses qui a été hospitalisé à l'IHU", relève une personne travaillant au sein de l'institut de l'IHU. Des propos confirmés par deux membres de l'hôpital de la Timone.

Dans l'enquête, plusieurs employés évoquent des réunions, séminaires et conférences tenus sans masque, malgré le cluster identifié et connu des autorités. "Didier Raoult a continué d'organiser et de se rendre aux 'réunions staff', qui se déroulent tous les mardis entre midi et deux, et aux séminaires ouverts aux personnes extérieures, organisés au même horaire tous les vendredis, dans l'amphithéâtre de l'IHU, où les gestes barrières sont peu voire pas respectés, tout ça alors que le cluster était en cours", raconte ainsi un employé.

Un test positif sous X

D’autres personnels affirment également, sans preuve toutefois, que Didier Raoult aurait lui-même été testé positif. "Il a été déclaré cas contact avant son départ au Sénégal, ce qui ne l’a pas empêché de partir. Il a passé un test sous X et quand il est revenu, alors qu’il y avait déjà six cas positifs à l’étage, une personne a apporté un test sous X positif. Nous sommes persuadés que c’était le sien, mais il a démenti, et comme c’est un test sous X, il n’y a aucun moyen de le retrouver."

Interrogé par L'Express, le chargé de communication de l'IHU Méditerranée n'a pas tenu à commenter ces accusations.

Sur le même sujet