L’Europe ferme les yeux sur les sirènes anti-migrants de la Grèce : "Les enfants et les personnes âgées vont paniquer, tout le monde va paniquer"

Pour désorienter les candidats à l’asile, Athènes s’est doté de canons qui lancent une sirène stridente.

L’Europe ferme les yeux sur les sirènes anti-migrants de la Grèce : "Les enfants et les personnes âgées vont paniquer, tout le monde va paniquer"
©AP
Angélique Kourounis - Correspondante à Athènes
Le blindé avance lentement. Le soldat avec l’uniforme bleu des garde-frontières qui le dirige scrute l’horizon et consulte son écran infrarouge qui détecte tout mouvement suspect. D’un seul coup, on entend une épouvantable sirène stridente. Un...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet