"Quand j’ai vu son regard tout à fait sympathique et menteur…": les explications du gifleur de Macron face au juge

Jugé en comparution immédiate ce jeudi Damien T, auteur de l’agression du Président a écopé d’une peine de 4 mois de prison ferme et d’une obligation de soins psychologiques.

"Quand j’ai vu son regard tout à fait sympathique et menteur…": les explications du gifleur de Macron face au juge
©AFP
Maïté Darnault, pour Libération
C’est menotté que Damien T. a quitté la salle d’audience du tribunal judiciaire de Valence (Drôme). Placé en garde à vue après avoir giflé Emmanuel Macron lors d’un déplacement mardi à Tain-l’Hermitage, l’homme de 28 ans a été jugé ce jeudi en comparution immédiate pour «violences sans incapacité sur personne dépositaire de l’autorité publique». Il a été condamné à dix-huit mois de prison, dont quatre ferme, avec une probation de deux ans et mandat de dépôt : il a été incarcéré dès sa sortie du tribunal. Sa peine comprend également l’obligation de recevoir des soins psychologiques et l’interdiction de détenir des armes pendant cinq ans. Il est en outre privé pendant trois ans de ses droits familiaux, civils et civiques, et de manière définitive...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet