Des milliers de pompiers combattent des feux de forêt en Russie

Près de 3.000 pompiers et pompières combattent 60 feux de forêt en Russie, ont annoncé les autorités samedi, ajoutant que 30 avions de lutte contre les incendies étaient également déployés.

placeholder
© afp
afp

Les flammes ravageraient une superficie de plus de 500 kilomètres carrés. Les combattants et combattantes du feu ont tout de même remporté quelques succès. Sur la journée de vendredi, des brasiers avaient été éteints sur un total de 60 kilomètres carrés. "Le nombre d'incendies diminue, comme toujours en juin, car de l'herbe fraîche repousse notamment", a expliqué à l'agence de presse allemande DPA un porte-parole de l'ONG de défense de l'environnement Greenpeace.

Tout n'est pas encore gagné toutefois. La zone en proie aux flammes continue ainsi de s'étendre au lac Baïkal en Sibérie et en Yakoutie, au nord-est de la Russie, a ajouté ce porte-parole.

"Cette année, les autorités prennent des mesures beaucoup plus strictes pour combattre et prévenir les incendies", témoigne-t-il. De nombreuses amendes ont été infligées et des personnes ont été arrêtées, selon lui.

Selon les défenseurs de l'environnement russes, la plupart des feux de forêt sont causés par la négligence, comme des feux de camp qui deviennent incontrôlables ou de l'enfumage d'herbe sèche. Cette année, cependant, il y a eu un peu moins d'incendies que les années précédentes. "Les données officielles ne reflètent pas la réalité", avertit cependant le porte-parole de Greenpeace.

Il y a quelques jours, le ministère de l'Environnement s'est plaint que certaines régions minimisaient l'ampleur des incendies. Les chiffres rapportés ne correspondaient pas aux statistiques établies après l'évaluation des données satellites.

Dans le pays le plus grand du monde en termes de superficie, les incendies se produisent fréquemment en été dont certains font des ravages.

Photo d'illustration.