Salah Abdeslam ne sera pas défendu par Frank Berton lors du procès des attentats du 13 novembre

Le dernier survivant des commandos du 13 novembre à Paris a décidé de congédier son avocat.

placeholder
© AP

C'est le média français Marianne qui l'annonce : Salah Abdeslam a remercié son avocat Frank Berton, à quelques mois de l'ouverture du procès des attentats de Paris, en septembre prochain. Le ténor du barreau de Lille ne défendra pas le dernier survivant des attentats perpétrés à Paris le 13 novembre 2015 lors du procès qui s'ouvrira devant la cour d'assises spéciale de Paris. Salah Abdeslam doit y comparaître, avec 19 autres personnes, pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et " meurtres en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste".  Selon Marianne les tensions entre l'avocat et son client ne sont pas nouvelles puisque Berton aurait déjà renoncé une première fois de défendre Abdeslam en 2016.

Sur le même sujet