Après le départ de leur nouveau président, les unionistes nord-irlandais nagent à nouveau en plein chaos

Edwin Poots s’en va, trois semaines après avoir remplacé Arlene Foster, poussée à la démission.

placeholder
© AFP
Tristan de Bourbon, correspondant à Londres
Edwin Poots n’aura pas tenu bien longtemps à la tête du DUP, le parti unioniste plus important d’Irlande du Nord. Élu le 14 mai, nommé chef du parti le 28 mai, il a démissionné en catastrophe ce jeudi 17 juin. "J’ai demandé au président du parti de lancer le processus électoral au sein du parti pour permettre à un nouveau chef du DUP d’être élu", a-t-il expliqué par communiqué. Edwin Poots s’est dit déterminé, en cette "période difficile pour le...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet