"Le Danemark est en train de montrer que le respect des droits fondamentaux n’est plus une priorité"

placeholder
© shuttesrtock
La nouvelle loi danoise, qui consiste à renvoyer les demandeurs d’asile dans un pays tiers et à sous-traiter ainsi la gestion de la migration, risque d’être difficile à mettre en pratique, en plus d’être incompatible avec le droit et les valeurs...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet