La crise diplomatique entre Rome et le Vatican est officiellement ouverte

Le Vatican s’oppose à une loi sur l’homophobie en discussion au Parlement italien.

placeholder
© REPORTERS
Valérie Dupont, correspondante à Rome
Avoir le Vatican comme voisin peut se révéler bien encombrant lorsque le gouvernement italien discute de thèmes éthiques ou relatifs à la famille et à la liberté sexuelle. Interventions directes ou indirectes auprès des partis politiques, prises de position des cardinaux dans les médias contre le divorce, l’avortement, l’euthanasie, la procréation médicalement assistée font presque partie de la normalité italienne, mais jamais auparavant le Vatican n’avait mis en action sa propre diplomatie pour demander des comptes au gouvernement au sujet d’une loi encore soumise à l’examen du Parlement. C’est désormais chose...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet