"Humiliation", "ridiculement hypocrite": le ministre britannique de la Santé démissionne sur fond de scandale et squatte les unes de la presse

Le ministre britannique de la Santé a présenté sa démission samedi soir pour avoir enfreint les règles anti-coronavirus en embrassant une conseillère de son cabinet.

placeholder
© AP
Laure Van Ruymbeke © Libération
«Matt finished» : la une du Sun ce dimanche matin est brutale. Deux jours plus tôt, le tabloïd anglais révélait «l’affaire Hancock» en publiant en «exclusivité mondiale» une photo du désormais ex-ministre de la Santé embrassant passionnément une conseillère de son cabinet dans son bureau. Depuis, l’image, tirée d’une caméra...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet