Feu vert pour l'ensemble de la France et l'Italie, l'Espagne se pare de rouge : voici la mise à jour de la carte de l'ECDC

La bonne nouvelle est que la France et l'Italie passent totalement en vert. La situation en Belgique reste la même.

placeholder
© Shutterstock
La Rédaction

Ce jeudi, l’ECDC a publié sa dernière mise à jour, avec une Europe qui devient de plus en plus de verte sauf en Espagne. Les vacanciers qui partiront ce week-end en vacances peuvent donc encore y voir plus clair concernant leur prochaine destination. En observant la carte mise à jour par l'ECDC on peut y apercevoir que, par exemple, toute la France et toute l'Italie sont désormais en vert. La situation de l'Espagne est quant à elle plus compliquée car de nombreuses régions côtières, comme la Catalogne et le sud du pays, sont désormais en rouge.

Concernant la Belgique, la situation reste la même. La Flandre est toujours en vert tandis que Bruxelles et la Wallonie restent en orange à l'heure actuelle.

Si ces couleurs n’influencent pas directement l’accès à un territoire étranger et que ce sont les autorités locales qui décident des mesures à suivre (toutes les informations sont disponibles sur le site des Affaires étrangères, NdlR), les changements du code couleur peuvent avoir une influence au moment du retour en Belgique.

placeholder
© ECDC


Pour rappel, les codes couleurs ont une signification différente, qu’on parte en vacances ou qu’on en revienne. Par exemple, la couleur de la Wallonie et de Bruxelles par rapport à la Flandre n’a pas d’impact pour une arrivée en France. C’est d’ailleurs la même chose pour entrer en Italie. Ces deux pays imposent le certificat numérique européen quelle que soit la couleur de la région d’où vous venez, tout comme le Portugal.

Par contre, les voyageurs à destination de l’Espagne peuvent éviter d’utiliser le pass sanitaire s’ils viennent de Flandre, comme en Croatie ou encore en Norvège.

Autre rappel, la règle des 48h pour éviter la quarantaine n’existe plus. Il faut vérifier la couleur de son lieu de séjour au moment de revenir en Belgique et suivre les règles applicables chez nous. Cette règle des 48h n’existe pas non plus pour les séjours courts en France, par exemple. Pour passer la frontière en toute légalité, il faut un pass numérique en ordre, sauf pour les transfrontaliers qui ont une dérogation spéciale.

En résumé, la couleur des régions belges ne compte que pour l’aller, celle du pays de destination ne compte que pour le retour, et selon la couleur au moment du retour.