La Russie expulse le consul estonien accusé d'espionnage

La Russie a annoncé mercredi l'expulsion du consul d'Estonie, arrêté la veille et accusé d'avoir cherché à obtenir des "documents classifiés", sur fond de multiples affaires d'espionnage entre Moscou et les Occidentaux.

La Russie expulse le consul estonien accusé d'espionnage
©AFP

Le ministère des Affaires étrangères a convoqué mercredi la chargée d'affaires estonienne en Russie pour "protester fermement contre les activités du consul d'Estonie à Saint-Pétersbourg, Mart Lätte", a indiqué la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, dans un communiqué. M. Lätte a été déclaré "persona non grata et a 48 heures pour quitter le territoire russe", a-t-elle ajouté.

Selon les services de sécurité russes (FSB), le consul d'Estonie à Saint-Pétersbourg (nord-ouest), deuxième ville du pays, a été arrêté "en flagrant délit" au moment "où il recevait des documents classifiés de la part d'un citoyen russe". Le FSB avait dénoncé un "geste incompatible avec le statut d'employé diplomatique" et qui a "un caractère clairement hostile envers la Russie".

La porte-parole du ministère estonien des Affaires étrangères, Aari Lemmik, a pour sa part dénoncé mardi auprès de l'AFP des accusations "totalement infondées" et qualifié l'arrestation du diplomate de "provocation" russe.

"C'est une position extrêmement cynique, car il y a des preuves irréfutables des activités illégales de ce 'diplomate' estonien", a rétorqué mercredi Mme Zakharova.

Les affaires d'espionnages se sont multipliées ces dernières années entre Moscou et les Occidentaux, à mesure que les tensions s'aggravaient depuis la crise ukrainienne et l'annexion de la Crimée en 2014. En avril, le consul d'Ukraine à Saint-Pétersbourg, Alexandre Sossoniouk, avait été arrêté par le FSB pour avoir tenté d'obtenir des informations secrètes et avait été prié de quitter le territoire russe.

La Russie a, elle, été accusée dans plusieurs pays européens de nombreuses affaires d'espionnage, qui ont à chaque fois conduit à des expulsions croisées de diplomates.