Les Pays-Bas resserrent la vis: l'Horeca devra fermer à minuit dès ce vendredi

Le gouvernement démissionnaire néerlandais a décidé de mesures qui prendront effet dès samedi matin afin de contenir la propagation rapide du coronavirus parmi les jeunes notamment.

placeholder
© Shutterstock
ANP/Belga

Jusqu'au 13 août, les cafés seront ainsi tenus de garder portes closes entre minuit et 06h00 du matin tandis que les discothèques et les nightclubs fermeront complètement, ont annoncé le Premier ministre Mark Rutte et le ministre de la Santé Hugo de Jonge lors d'une conférence de presse vendredi soir.

Les repas devront se prendre assis dans les restaurants et avec 1,5 mètre de distance. Les spectacles en live et les retransmissions de compétitions sportives sur écrans géants sont interdites. Une place assise à 1,5 mètre de distance est également de mise pour le public lors d'événements culturels ou des compétitions sportives professionnelles. De même, les événements s'étalant sur plusieurs jours seront interdits jusqu'au 14 août au moins.

Mark Rutte a par ailleurs balayé les critiques selon lesquelles le gouvernement néerlandais aurait relâché les rênes trop rapidement. "C'était logique de prendre cette décision. Nous tenions déjà compte d'une augmentation des infections. Mais cela semble maintenant aller plus vite que ne le prédisaient les modèles à l'époque", a-t-il souligné.

Une opinion partagée par son ministre de la Santé, Hugo De Jonge, pour qui la décision d'abandonner la plupart des mesures contre le coronavirus fin juin était "logique et responsable" à l'époque.

L'Institut national de santé publique et de l'environnement (RIVM) a signalé jeudi 5.475 nouvelles contaminations. Une semaine plus tôt, le 1er juillet, le pays ne comptait que 826 nouveaux cas.

Le nombre d'infections a donc été multiplié par près de sept en une semaine aux Pays-Bas, qui n'avaient pas encore enregistré d'augmentation aussi rapide jusqu'à présent.

Sur le même sujet