Grèce: des dizaines d'incendies désormais sous contrôle

Plusieurs dizaines d'incendies sont désormais sous contrôle en Grèce malgré les vents forts, ont annoncé dimanche les autorités, alors qu'un village côtier avait été évacué par précaution.

placeholder
© AFP
AFP

Environ 500 personnes, villageois et vacanciers, avaient dû fuir samedi le petit village de Niborio, sur l'île d'Eubée, en raison d'un violent incendie dans une forêt proche.

"Le feu s'est déplacé vers le sud sous l'effet du vent, poussant les pompiers à demander une évacuation préventive des habitants de Niborio", a expliqué le vice-ministre à la Protection civile, Nikos Hardalias, lors d'une intervention télévisée samedi.

Quatre incendies, qui ont démarré dans des zones d'herbes sèches, étaient également en cours dans l'ouest de l'Attique, près des villes d'Eleusis et Aspropyrgos. Un autre incendie faisait rage près de Varnavas, dans le nord-est de la péninsule, sans pour autant menacer d'habitations.

Dimanche, l'ensemble des incendies était sous contrôle, ont annoncé les sapeurs-pompiers.

Un homme de 57 ans a été interpellé sur Eubée, soupçonné d'incendie criminel, selon l'agence de presse ANA. Ce fermier a expliqué à la police avoir tenté de démarrer son véhicule, provoquant des étincelles qui ont pris dans les herbes sèches, entraînant l'incendie qui a emporté 400 hectares de végétation, a rapporté ANA.

La Protection civile a alerté dimanche quant à un risque élevé d'incendies.

Asséchées par la météo, les forêts grecques sont victimes chaque été d'incendies, alimentés par des vents forts.

En 2018, 102 personnes avaient trouvé la mort dans la ville côtière de Mati, près d'Athènes, le pire bilan provoqué par un incendie dans le pays.

Selon le quotidien Kathimerini, 179 incendies ont été provoqués par négligence en 2020, 26 ayant été allumés délibérément.

Sur le même sujet