Les soignants français non vaccinés après le 15 septembre ne seront plus payés

Les personnels soignants qui ne seront pas vaccinés au 15 septembre ne pourront plus travailler et ne seront plus payés, a annoncé lundi le ministre de la Santé Olivier Véran.

AFP

"A partir du 15 septembre, si vous êtes soignant et que vous n'êtes pas vacciné, vous ne pourrez plus travailler et vous ne serez plus payé", a déclaré M. Véran sur LCI, après l'annonce par le président Emmanuel Macron d'une obligation de vaccination pour cette catégorie de population, avec sanctions à la clé.

Les employeurs - agences régionales de santé, directions d'établissement, assurance maladie - "seront habilités à effectuer des contrôles comme ça existe déjà dans le droit commun pour d'autres maladies, notamment l'hépatite B", a détaillé le ministre.

Il a appelé les soignants à se faire vacciner "dès ce soir, dès demain", même s'ils disposent encore d'un mois.

"On parle d'un public d'environ 1,5 million de personnes, de professionnels de santé, du soin, dans les hôpitaux, les Ehpad, au domicile, des pompiers..."

Sur le même sujet