La Biélorussie accusée d’envoyer des milliers de migrants illégaux en Lituanie pour se venger des sanctions économiques: “Nous ne nous attendions pas à un tel phénomène”

Face aux sanctions européennes, le régime d’Alexandre Loukachenko veut se venger. Il a décidé de cibler l’un des points faibles de l’Europe : ses frontières. Des centaines de migrants sont arrivés en Lituanie dans des conditions "étranges".

La Biélorussie accusée d’envoyer des milliers de migrants illégaux en Lituanie pour se venger des sanctions économiques: “Nous ne nous attendions pas à un tel phénomène”
©AP
Ania Nowak Envoyée spéciale à Vilnius
Des milliers de migrants illégaux pour se venger des sanctions économiques ? Le procédé semble fou, et pourtant il était prévisible. Prévu, même : Alexandre Loukachenko avait eu la courtoisie de prévenir les Européens qu’il utiliserait les frontières contre eux. "Mais nous ne nous attendions pas à un phénomène d’une telle ampleur, admet...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet