Au moins 68 morts en Allemagne, aussi violemment touchée par les intempéries : "La situation est alarmante"

Nos voisins (grand-duché de Luxembourg, Pays-Bas et Allemagne) n’ont pas été épargnés par ces intempéries.

Hubert Leclercq (avec AFP)

C’est dans l’ouest de l’Allemagne que la situation était ce jeudi la plus dramatique, avec un bilan d’au moins 58 morts en fin début de soirée. Et de nombreux villages étaient encore coupés du monde, ce qui fait craindre un bilan plus élevé. Par ailleurs, plusieurs dizaines de personnes étaient toujours portées disparues.

Les pluies diluviennes ont fait gonfler les rivières, arraché des arbres, inondé routes et maisons.

"Tragédie"

"C’est une catastrophe, une tragédie" , a réagi la chancelière Angela Merkel depuis Washington, où elle a entamé hier une visite officielle.

Dans la commune de Schuld, au sud de Bonn, dévastée par la crue d’une rivière qui a emporté six maisons, la police dénombre entre 50 et 60 disparus. Les habitants ont été invités à envoyer à la police des vidéos et des photos susceptibles de fournir des indices sur leurs proches disparus.

Au moins 68 morts en Allemagne, aussi violemment touchée par les intempéries : "La situation est alarmante"
©AFP


Armin Laschet, favori pour succéder à l’automne à la chancelière après les élections législatives, a annulé à la hâte une réunion de son parti en Bavière pour suivre la situation dans son land, la Rhénanie du Nord-Westphalie, le plus peuplé d’Allemagne.

"La situation est alarmante", a déclaré M. Laschet, qui a visité, chaussé de bottes en caoutchouc, des localités sous les eaux. Dans cette région, deux pompiers sont morts en intervention, tandis que deux hommes ont été noyés dans leur cave inondée.

Plus de 135 000 foyers étaient jeudi matin privés d’électricité. Faute de courant, les autorités ont entrepris d’évacuer les près de 500 patients d’une clinique de Leverkusen.

L’armée allemande est également à pied d’œuvre dans les régions les plus touchées.

Le ministre des Finances Olaf Scholz, candidat social-démocrate à la chancellerie, va lui aussi se rendre sur place pour estimer les dégâts et les aides à apporter. À deux mois et demi des élections, la candidate écologiste Annalena Baerbock va, elle, interrompre ses vacances.

Ces intempéries interviennent en effet en pleine campagne électorale et alors que la question du climat joue un rôle central. Elles rappellent aussi de précédentes crues à l’été 2002, que le chancelier Gerhard Schröder avait su affronter, avant d’être réélu face aux conservateurs.

Aux Pays-Bas, près de la frontière belge, de violentes crues ont emporté le pont qui traverse la rivière Gueule à Fauquemont (Valkenburg). Plusieurs autres ponts du cours d’eau sont instables. Le bourgmestre a demandé à l’armée de construire un pont d’urgence. Il est pour l’instant impossible de se rendre de l’est à l’ouest de la ville. Plus de 400 habitants sont coupés de tout, on craint une pénurie alimentaire.

Au grand-duché de Luxembourg, un plan d’intervention "intempéries" a été déclenché. Une cellule de crise gouvernementale a été activée à la demande du Premier ministre, Xavier Bettel. Des évacuations ont été organisées car de nombreuses maisons sont inondées. Des axes routiers étaient aussi impraticables.