Le pass sanitaire sera-t-il aussi obligatoire pour les députés français ?

Depuis mercredi, le pass sanitaire est obligatoire en France pour accéder aux lieux de loisirs et de culture.

placeholder
© ACABAPRESS

Toujours le même principe : il faut justifier d'être complètement vacciné ou présenter un test covid négatif récent. Son utilisation doit encore s'étendre à certains centres commerciaux, ainsi qu'aux bars et restaurants dès le mois d'août.

Toutefois certains lieux échappent encore à la règle. C'est le cas de l'Assemblée nationale, institution plutôt fortement fréquentée avec ses 577 députés et plus de 1000 fonctionnaires. Un groupe d'une cinquantaine d'élus de la République en marche ont alors voulu remédier à cela et ont proposé un amendement au projet de loi sanitaire, actuellement débattu dans hémicycle, afin de rendre le pass obligatoire pour accéder à l’Assemblée, rapporte le quotidien français l'Opinion.

Mais le journal rapporte aussi que le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand (LREM), s'est prononcé contre. Cette mesure ne serait pas validée par le Conseil constitutionnel, qui pourrait y voir une entrave à l’exercice de la démocratie, a-t-il justifié lors d'une réunion de la majorité.

Un refus qui est mal passé auprès des députés, mais aussi des internautes.


Face à la polémique, Richard Ferrand a réagi sur Twitter dans la journée de mercredi. "Contrairement à des informations erronées qui circulent, la présidence de l’Assemblée nationale rappelle que dès l’adoption de la loi relative à la crise sanitaire, celle-ci sera évidemment appliquée à l’Assemblée nationale", écrit le parlementaire dans un communiqué.

Ne manque plus qu'à voter l'amendement donc.