Ces pays qui acceptent les voyageurs n’ayant reçu qu’une seule dose du vaccin

Malgré l’instauration du pass sanitaire, la situation est différente d’un pays à l’autre.

Ces pays qui acceptent les voyageurs n’ayant reçu qu’une seule dose du vaccin
©REPORTERS
Van Hoof Thibaut

Le pass sanitaire européen est donc en ordre de marche depuis le 1er juillet. Une façon d’uniformiser les règles d’accès à l’ensemble des pays de l’Union via une application commune, mais cela n’empêche pas certains pays d’adapter le règlement avec un peu plus ou un peu moins de sévérité. Rappelons la règle de base pour voyager en Europe : il faut un pass sanitaire reprenant soit la preuve d’une vaccination entière de plus deux semaines, soit un test PCR négatif de moins de 72 heures, soit une preuve d’infection datant de moins de 6 mois. Mais certains pays acceptent les voyageurs n’ayant reçu qu’une seule dose du vaccin.

C’est le cas de la Croatie, à condition d’avoir attendu 22 jours après la première dose ou 14 jours après le vaccin Johnson & Johnson. Pour éviter ce délai, il faut alors prouver une infection datant de moins de 180 jours. En France, cette dernière règle est aussi d’application. On peut entrer chez nos voisins avec une dose du vaccin, plus 14 jours, plus une preuve d’infection. En Autriche, un délai de 21 jours est demandé après la première dose, mais ce délai est plafonné à 90 jours, sans quoi il faudra une vaccination complète.

D’autres imposent bien les deux doses de vaccin, mais laissent tomber les 14 jours de délai après la seconde dose. C’est le cas de Chypre, sauf pour les vaccinés au Johnson & Johnson qui doivent attendre 2 semaines (et non 4) avant de pouvoir entrer sur le territoire. En Suisse, c’est la même chose pour les vaccins à deux doses, mais il faut attendre 22 jours pour le vaccin Johnson & Johnson.

Sur le même sujet