Eboulement sur un chantier ferroviaire en France: un mort, une enquête judiciaire ouverte

En France, l'opérateur ferroviaire SNCF a interrompu dimanche en fin d'après-midi toutes ses liaisons entre Paris Montparnasse et le Sud-Ouest du pays avant une reprise partielle dans la soirée, à cause d'un éboulement sur un chantier à la gare de Massy-Palaiseau (Essonne) qui a provoqué la mort d'un ingénieur.

Eboulement sur un chantier ferroviaire en France: un mort, une enquête judiciaire ouverte
©AFP

En fin d'après-midi, un ingénieur de SNCF Réseau a été enseveli lors d'un éboulement à proximité des voies sur le chantier d'un pont à Massy-Palaiseau (Essonne). Le cadre était toujours recherché dimanche dans la soirée et une enquête judiciaire a été ouverte, a annoncé le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari qui s'est rendu sur place.

L'enquête a été ouverte pour recherche des causes de la mort, a précisé à l'AFP la procureure d'Evry Caroline Nisand.

Une porte-parole de la SNCF a confirmé à l'AFP qu'à la suite d'un affaissement de terrain à proximité des voies sur le chantier d'un pont à Massy, les services de secours avaient demandé une interruption de circulation des TGV.

Dans la soirée, le ministre délégué aux Transports a annoncé que le trafic avait repris. "Nous avons été en mesure de refaire partir les circulations et notamment de remettre en oeuvre le tunnel grande vitesse. Demain les circulations seront à peu près normales sur l'ensemble du réseau, notamment les réseaux sud-ouest et Atlantique", a expliqué M. Djebbari à la presse à proximité des lieux de l'accident.

Toutes les destinations au départ de Paris Montparnasse avaient été interrompues et les voyageurs à destination du Sud-Ouest invités à reporter leur déplacement. Des itinéraires alternatifs ont été proposés à destination et en provenance de Bretagne mais avec des risques de gros retards selon la SNCF qui invitait les voyageurs à reporter également ces voyages-là dimanche soir.

Sur le même sujet