Plusieurs Belges surpris par la police lors d'une fête illégale en Espagne

L'organisateur, qui était également présent sur les lieux, aurait utilisé ses contacts dans le monde de la nuit pour planifier l'événement.

Plusieurs Belges surpris par la police lors d'une fête illégale en Espagne
©Policia Cambrils sur Twitter

La police espagnole a mis fin à une fête illégale sur la Costa Dorada, relatent nos confrères de Het Laatste Nieuws. Les participants avaient payé entre 25 et 30 euros pour accéder à la soirée, qui rassemblait une cinquantaine de personnes. Le lieu de la soirée n'avait été annoncé qu'une heure avant son début, une façon pour l'organisateur d'éviter les mesures en vigueur contre la propagation du coronavirus.

La soirée a eu lieu à une centaine de kilomètres de Barcelone, près du parc Samà, dans la ville de Cambrils. La police locale, qui a eu vent de l'événement samedi après-midi, a eu le temps de prévenir les Mossos d'Esquadra (une force de police autonome de Catalogne) qui ont eu le temps de monter une opération. Ils ont donc pu intervenir une fois la soirée commencée, vers trois heures du matin.

Une cinquantaine de personnes étaient en train de boire, sans respect de la distanciation sociale. La plupart d'entre elles ne portaient pas de masque. Parmi les fêtards, des Belges et des Français, qui ont été identifiés et ont écopé d'une amende.