La Grèce fustige la Turquie, qui refuse de récupérer des migrants

Athènes a notifié la Commission du refus turc d’accepter des migrants.

La Grèce fustige la Turquie, qui refuse de récupérer des migrants
© AP
Cela fait 17 mois que la Turquie refuse de récupérer des migrants qui ont traversé son territoire pour rejoindre les îles grecques, mais qui ont vu leur demande d’asile déboutée. Cette attitude turque, qui contrevient à l’accord migratoire conclu entre l’UE et Ankara en 2016, a été dénoncée par la Grèce, dans une lettre adressée mercredi à la Commission et à Frontex, l’agence de garde-frontières européenne. "Le processus des retours s’est arrêté depuis le 15 mars...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet