En Allemagne, la classe politique met les experts sous pression et le débat sur la vaccination des jeunes s'électrise

La campagne de vaccination stagne, d’où la volonté politique de vacciner en masse les 12-17 ans.

Coronavirus - Vaccination campaign at Lubmin beach
©BELGAIMAGE
Delphine Nerbollier, correspondante à Berlin
Quelque 440 000 élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi en Allemagne, en Poméranie occidentale du nord et dans le Schleswig-Holstein, deux régions du nord du pays. Jeudi suivra Hambourg, avant Berlin et le Brandebourg lundi prochain. Cette année, cette rentrée se veut quasi normale, avec des cours assurés en groupes entiers mais avec l’obligation de porter le...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité