Londres assouplit les mesures pour certains pays... mais pas pour la Belgique

Le gouvernement britannique a placé divers pays européens sur une "liste verte" qui reprend les pays avec un taux d'infection au coronavirus assez bas.

Londres assouplit les mesures pour certains pays... mais pas pour la Belgique
© Shutterstock
DPA/ANP/BELGA

Les voyageurs de ces pays ne nécessitent qu'un test négatif avant le départ et un test au deuxième jour pour entrer au Royaume-Uni. La Belgique cependant reste sur la "liste orange", qui impose une quarantaine comprise entre cinq et 10 jours aux voyageurs qui ne sont pas vaccinés. Les changements entreront en vigueur dimanche à 04h00 (05h00 HB), rapporte l'agence de presse britannique PA mercredi.

L'Allemagne, l'Autriche, la Norvège, la Slovaquie, la Slovénie, la Lettonie et la Roumanie sont les pays européens qui figurent sur la "liste verte", qui comporte en tout 36 pays, selon la BBC.

Les voyageurs vaccinés en provenance de pays européens de la "liste orange", dont la Belgique, l'Espagne, la Suisse ou la Norvège, ou des USA, doivent uniquement se soumettre à un test le deuxième jour suivant leur arrivée. La quarantaine ou un test négatif reste nécessaire pour les personnes qui sont pas encore vaccinées.

La France retrouve la "liste orange" classique, car jusqu'à ce jour les voyageurs vaccinés en provenance de l'Hexagone devaient aussi observer une quarantaine. Londres lève ainsi une mesure dénoncée comme "discriminatoire" par Paris, imposée il y a trois semaines, que le gouvernement de Boris Johnson avait justifiée par la présence "persistante" du variant Beta en France.

Inde, Barhein, le Qatar et les Emirats arabes unis quittent la liste rouge pour être classés en orange.

Les voyageurs en provenance de pays de la "liste rouge", dont le Mexique, la Géorgie ou encore le territoire français d'outre-mer La Réunion, doivent observer une quarantaine à leur arrivée dans le pays.

Le gouvernement britannique augmente en outre le prix de la quarantaine, qui coûtera à l'avenir 2.285 livres (2.681 euros) à partir du 12 août contre 1.750 livres actuellement.