Du changement au niveau du pass sanitaire en France: voici tout ce que vous devez savoir avant de vous rendre dans l'Hexagone

Nouvelle étape pour le pass sanitaire dans l'Hexagone: après les bars, restaurants, hôpitaux et transports, son utilisation est élargie lundi aux grands centres commerciaux en région parisienne et dans le sud de la France marqués par un fort taux d'incidence du coronavirus.

Belga

Plus d'une centaine de centres commerciaux et magasins sont soumis au pass sanitaire ce lundi selon les recommandations du gouvernement qui a demandé aux préfets de l'imposer pour les surfaces de plus de 20.000 m2 dans les départements où le taux d'incidence dépasse les 200 pour 100.000 habitants sur une semaine.

Paris, dont le seuil d'incidence est inférieur, instaure tout de même le pass sanitaire pour cinq grands magasins (Galeries Lafayette, Printemps, BHV, Le Bon Marché et la Samaritaine) et trois centres commerciaux de la capitale. Quatre départements d'Ile-de-France (Seine-Saint-Denis, Val d'Oise, Val-de-Marne, Hauts-de-Seine) dépassant le seuil ont publié pour leur part des arrêtés instaurant le pass sanitaire.

Les autres départements concernés en France sont les Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Charente-Maritime, Corse-du-Sud, Gard, Haute-Garonne, Gironde, Hérault, Landes, Pyrénées-Orientales, Rhône, Haute-Savoie, Var et Vaucluse.

Cette nouvelle étape intervient alors que l'épidémie de Covid-19 affecte toujours les hospitalisations en France, y compris les services de soins critiques.

Selon les chiffres des autorités sanitaires publiés dimanche, le nombre de patients hospitalisés s'élève à 9.798 (9.648 samedi, 9.546 vendredi), dont 399 nouveaux admis. Du côté des contaminations, 21.172 cas ont été enregistrés dimanche (contre 24.427 samedi et 26.453 vendredi).

L'agence sanitaire soulignait vendredi une forte hétérogénéité géographique avec une situation "très préoccupante" en Guadeloupe et en Martinique, où les contaminations explosent et les hôpitaux sont submergés. La Martinique connaît ainsi un taux d'incidence de près de 1.200 cas pour 100.000 habitants.

Parallèlement à ces annonces, les manifestations contre le pass sanitaire ont réuni samedi 214.845 personnes selon le ministère de l'Intérieur et 388.843 personnes au "minimum" selon le collectif militant Le Nombre Jaune.