Macron met la pression sur ses ministres: "On sent que ça s'accélère et ça a intérêt de suivre"

Emmanuel Macron, plus déterminé que jamais pour la dernière rentrée du gouvernement.

Macron met la pression sur ses ministres: "On sent que ça s'accélère et ça a intérêt de suivre"
©afp
La rédaction

Emmanuel Macron a effectué ce mercredi la dernière rentrée de son quinquennat. Et le moins que l'on puisse dire est qu'il lui reste très peu de temps pour faire face aux "urgences du pays". "Il nous reste deux fois cent jours", a-t-il résumé au sein du conseil des ministres. Le 10 avril 2022 aura en effet lieu le premier tour de la présidentielle. L'enjeu est donc double pour le président : réussir la dernière ligne droite en menant à terme les réformes toujours sur la table, mais également sa campagne électorale en vue d'être réélu.

"Il surveille tout, entre dans le moindre détail de chaque dossier. On sent que ça s'accélère et ça a intérêt de suivre", a expliqué un proche du président au Parisien. Afin d'être complètement prêt, "Emmanuel Macron a travaillé tout l'été", explique François Bayrou.

Déterminé et ayant besoin de peu d'heures de sommeil, le président français va tout faire pour mener à bien ses objectifs.

Sur le même sujet