Vers une candidature d'Eric Zemmour à la présidentielle française ? Ses partisans tentent d'obtenir des parrainages

Le polémiste ne s'est toujours pas déclaré, mais ses soutiens semblent assurés de sa candidature.

Vers une candidature d'Eric Zemmour à la présidentielle française ? Ses partisans tentent d'obtenir des parrainages
© AFP

La course à la présidentielle française de 2022 fait déjà beaucoup parler. A huit mois du scrutin, les candidatures commencent à fleurir, notamment à droite où aucun élu naturel ne semble se distinguer pour le moment.

Une potentielle candidature fait parler depuis plusieurs mois : celle du polémiste Eric Zemmour. Une hypothèse qui semble aujourd'hui se confirmer. Si l'éditorialiste du Figaro se montre pour l'instant discret, ses partisans, réunis en divers groupes, ne cessent de pousser pour qu'il entre en compétition.

Et d'après son entourage, sa décision est prise: reste à savoir quand est-ce qu'il officialisera la chose, rapporte RTL. Son programme présidentiel serait d'ailleurs déjà bouclé, ont fait savoir des partisans au média français.

Ses soutiens sont d'ailleurs en quête de promesses de parrainages auprès des maires de France. Cinq-cents signatures d'élus sont requises pour pouvoir se présenter. Ce vendredi, un porte-parole des Amis de Zemmour, un de ses groupes de soutien, a affirmé à l'AFP qu'ils ont obtenu une centaine de parrainages.

En tout cas, il n'a pas reçu celle de Robert Ménard. Le maire de Béziers, proche à la fois de Zemmour et du RN, avait déclaré sur RTL que ce serait "une énorme bêtise" si "son ami" se présentait en 2022, car il risquerait d'aller "au désastre".

7% d'intentions de vote

D'après un récent sondage Ipsos, commandé par l'équipe de Valérie Pécresse, Eric Zemmour est donné à 7% d'intentions de vote au premier tour, rapporte Le Point ce vendredi. Une enquête de juin dernier le créditait à 5,5% des voix.

Sur le même sujet