En Allemagne, hommage aux victimes des inondations de juillet en présence de Merkel

Un mois et demi après les inondations mortelles qui ont touché l'ouest de l'Allemagne, les familles des victimes, certains survivants, des volontaires ayant porté assistance lors des intempéries et des dirigeants politiques se sont rassemblés samedi dans la cathédrale d'Aix-la-Chapelle pour rendre hommage aux sinistrés lors d'une cérémonie religieuse.

En Allemagne, hommage aux victimes des inondations de juillet en présence de Merkel
©Reporters
DPA

Ce service commémoratif présidé par les chefs des églises catholique et protestante d'Allemagne a rassemblé quelque 180 personnes, parmi lesquelles la chancelière Angela Merkel, la ministre-présidente de Rhénanie-Palatinat Maria Luise Anna Dreyer et son homologue de Rhénanie-du-Nord-Westphalie Armin Laschet, ainsi que le président du Bundestag Wolfgang Schaeuble.

Les deux régions de Rhénanie-Palatinat et de Rhénanie-du-Nord-Westphalie ont été fortement touchées par les crues durant la nuit du 15 juillet, qui se sont produites après plusieurs jours de pluies intenses. Plus de 180 personnes ont perdu la vie dans cet épisode climatique, tandis que quatre personnes de la vallée de l'Ahr sont toujours portées disparues.

L'hommage religieux a été suivi d'un discours tenu par le président allemand, Frank-Walter Steinmeier, qui a saisi l'occasion pour appeler à agir avec détermination contre le changement climatique. L'Allemagne doit s'attendre à être touchée encore plus fortement et plus régulièrement par des événements météorologiques extrêmes, a souligné M. Steinmeier. "Nous devons prendre des mesures globales pour mieux nous protéger."

Les résidents des zones dévastées par les inondations auront encore besoin d'aide et de soutien "lorsque les caméras de télévision auront été remballées et que d'autres nouvelles feront depuis longtemps la Une des journaux", a poursuivi le président allemand. "Le pays tout entier est à vos côtés", a-t-il conclu.

"Les conséquences du changement climatique provoqué par l'être humain nous ont touchés. Nous l'avons compris", a pour sa part déclaré Heinrich Bedford-Strohm, qui préside l'Église protestante en Allemagne. "Espérons que dans 20 ans, nous puissions dire que les inondations de 2021 ont constitué un tournant pour initier un nouveau départ."

Sur le même sujet