L’Europe veut tirer les leçons de la crise afghane pour sa politique de défense: "Les déficiences de notre autonomie stratégique ont un prix"

La question des capacités militaires de l’UE a ressurgi lors d’une réunion des ministres de la Défense.

L’Europe veut tirer les leçons de la crise afghane pour sa politique de défense: "Les déficiences de notre autonomie stratégique ont un prix"
© AP
La pilule est difficile à avaler pour les Européens. La semaine dernière, lors d'une réunion des pays du G7 (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni), ils exhortaient les Américains à maintenir leurs troupes à l'aéroport de Kaboul au-delà du 31 août. Quelques heures plus tard, le président américain Joe Biden confirmait cette date butoir, obligeant ses alliés à accélérer leurs évacuations et quitter le pays en trombe, quitte à y abandonner des ressortissants...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet