François Hollande: "S’ils parlent, les accusés au procès des attentats de Paris prétendront sans doute qu’ils ont voulu punir la France, et c'est à moi de leur répondre"

A quelques jours de l'ouverture du procès des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, La Libre a interviewé François Hollande, qui occupait alors le poste de président français.

François Hollande: "S’ils parlent, les accusés au procès des attentats de Paris prétendront sans doute qu’ils ont voulu punir la France, et c'est à moi de leur répondre"
©AFP
Laurent Dupuis (Correspondant à Paris)
Ce mercredi s’ouvre le procès des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis ayant fait 131 morts et 413 blessés suite à une série de fusillades et d’attaques-suicides presque simultanées, revendiquée par l’organisation...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet