Qui sont les grands absents au procès des attentats de Paris?

Six des vingt inculpés au procès qui débutera à Paris le 8 septembre sont jugés par défaut, soit parce qu’ils sont présumés décédés et qu’en l’absence de preuve formelle, l’action publique n’est pas éteinte, soit parce qu’un pays, en l’occurrence la Turquie, refuse de livrer le suspect. Et ce ne sont pas les moindres qui seront absents, bien au contraire.

Qui sont les grands absents au procès des attentats de Paris?
©AFP
Selon le parquet national antiterroriste français, le Belgo-Marocain Oussama Atar est considéré comme ayant joué "un rôle central dans la planification d'attentats en Europe". Il est le seul des vingt accusés à être poursuivi comme dirigeant d'un groupe terroriste et complice lors des attentats du 13 novembre 2015. C'est lors d'un court séjour en Syrie, en novembre 2014, de son cousin Khalid El Bakraoui que les bases de la cellule qui allait frapper Paris et Bruxelles ont été jetées. Né en 1984 à Laeken, ce vétéran du djihad s'est radicalisé par paliers, d'abord dans son quartier de la place Willems, puis en Syrie lors d'un voyage d'études...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet