Qui va remporter l'élection présidentielle en France? Ce que révèle un récent sondage

L'élection présidentielle en France, c'est déjà en avril prochain. Un récent sondage fait le point sur les favoris.

Qui va remporter l'élection présidentielle en France? Ce que révèle un récent sondage
©Montage AFP
La rédaction

Un sondage Ifop - Fiducial pour Le Figaro et LCI vient d'être dévoilé. Réalisé en ligne du 31 août au 2 septembre, il est basé sur un échantillon de 1.334 personnes inscrites sur les listes électorales et représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

Mais que révèle-t-il au juste? Le premier enseignement à tirer est que d'après les statistiques, on se dirige vers un deuxième tour opposant l'actuel présidentà Marine Le Pen. Dans ce duel, c'est finalement Macron qui émergerait à nouveau (56% contre 44% pour la candidate d'extrême droite).

Au premier tour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se partagent la tête des intentions de vote (24%). Suivent des candidats de droite (même si on ignore encore s'ils se présenteront seuls ou s'ils se ligueront). C'est Xavier Bertrand qui mène la danse avec 17% des intentions de vote s'il se présente au premier tour de la présidentielle. Derrière lui, se succèdent Valérie Pécresse (14%), Michel Barnier (11%) Eric Ciotti (7%) et Philippe Juvin (5%).

Et à gauche? La multiplication des candidats n'aide pas à faire émerger une personnalité. Jean-Luc Mélenchon, pour la France insoumise, récolterait entre 9 et 10% des votes au premier tour. Suivraient Anne Hidalgo (entre 7 et 9%) et le futur candidat écologiste qui doit encore être déterminé (entre 7,5 et 8%).

Arnaud Montebourg, ancien ministre socialiste qui vient officiellement de se porter candidat à la présidence, est crédité lui de 3% des intentions de vote.

A gauche comme à droite, il faudra peut-être donc penser à se liguer pour espérer jouer les trouble-fêtes entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. D'après le sondage, Xavier Bertrand aurait en tout cas une belle carte à jouer s'il parvenait à se hisser au deuxième tour. Il est en effet alors présenté comme le futur gagnant, que ce soit contre Macron (53% contre 47% pour l'actuel président) ou contre Le Pen (60% contre 40%).

Notonsque si ça ne fait guère de doute, Macron n'a toutefois pas encore dit officiellement qu'il se présentait pour un second mandat.

Sur le même sujet