Charlie Hebdo tacle Salah Abdeslam dans sa Une avant le procès des attentats de Paris

Touchée de plein fouet par les attentats en 2015, la rédaction de Charlie Hebdo n'a pas manqué l'opportunité de tacler les terroristes mais surtout Salah Abdeslam dans sa nouvelle édition qui sort ce mercredi.

Charlie Hebdo tacle Salah Abdeslam dans sa Une avant le procès des attentats de Paris
© Charlie Hebdo
La Rédaction

Le ton satirique de l'hebdomadaire Charlie Hebdo n'est plus à démontrer. La Une de son édition du mercredi 8 septembre, jour de l'ouverture du procès historique des attentats du 13 novembre 2015 était dès lors fortement attendue par les observateurs. Le moins que l'on puisse écrire, c'est que Charlie Hebdo n'a pas failli à sa réputation. On peut y apercevoir une caricature de Salah Abdeslam, seul survivant du commando, menotté et se trouvant entre deux policiers cagoulés, avec le titre "Faites entrer l'enculé", en référence à la célèbre phrase "Faites entrer l'accusé".

Pour rappel, le procès a nécessité la construction d’une salle d’audience de 750 mètres carrés, pouvant accueillir 550 personnes, dans la salle des pas perdus de l’ancien palais de justice, situé sur l’île de la Cité à Paris. Quinze autres salles plus petites, avec retransmission télévisée, ont été aménagées pour permettre à près de 1 500 autres personnes de suivre les débats.

Surnommé comme étant le "dixième homme", Salah Abdeslam avait été capturé en mars 2016 à Bruxelles. Il est le seul survivant du commando du 13 novembre 2015.

Sur le même sujet