"L’inégalité d’accès aux vaccins va prolonger la pandémie de Covid-19 pour nous tous"

Accélérer la vaccination partout dans le monde constitue le défi de la lutte contre la pandémie. Le retard des pays pauvres tranche avec le débat autour d’une troisième dose dans les pays développés. Les doses promises par l’Union européenne se font attendre.

Les promesses de solidarité des pays riches envers les plus pauvres n'y ont rien fait : la pandémie de Covid-19 aura mis plus que jamais en lumière les inégalités d'accès aux soins de santé, en l'occurrence aux vaccins. Et cette fracture s'accentue, à l'heure où les États développés, qui ont immunisé jusqu'à 80 % de leur population, se penchent sur la possibilité d'administrer une troisième dose, dite booster, dès la rentrée alors que d'autres sont à la traîne, certains pays africains ayant vacciné...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet