La Norvège prête à basculer à gauche

Les sondages donnent les travaillistes vainqueurs du scrutin lundi.

La Norvège prête à basculer à gauche
©AFP
Slim Allagui - Correspondant en Europe du Nord
"Pourquoi changer une équipe qui gagne ?" C'est ce que se demande Solveig, qui ne cache pas sa sympathie pour la cheffe du parti conservateur, la Première ministre Erna Solberg, au pouvoir depuis huit ans, qu'elle souhaite voir reconduite à l'issue des élections législatives de lundi. En discussion avec un jeune militant du parti au tee-shirt bleu, sur Karl Johan Gatan, l'avenue principale très fréquentée d'Oslo, cette...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité