Le volet belge au procès des attentats de Paris: "C’est le dossier le plus difficile que j’ai eu"

Pour la première fois, le volet belge de l’enquête sur les attaques de Paris a été abordé devant la cour d’assises spéciale. Avec, à la barre pendant 7 h 30, la juge Isabelle Panou, qui a porté l’instruction en Belgique.

Le volet belge au procès des attentats de Paris: "C’est le dossier le plus difficile que j’ai eu"
© AFP
Céline Martelet, correspondance particulière à Paris
Il est 12 h 35. Isabelle Panou s’avance d’un pas décidé à la barre. Dans la salle d’audience résonne le cliquetis de la chaîne en métal de son sac à main. Robe noire, discrètes boucles d’oreilles...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet