Un an après l’incendie du camp de Moria, le calvaire des migrants se poursuit

La Grèce renforce son combat contre les migrants. Une politique revendiquée par le gouvernement de droite. L’Union européenne n’est pas exempte de reproches dans ce dossier.

Un an après l’incendie du camp de Moria, le calvaire des migrants se poursuit
© BELGA
part la sécurité qui s'est vraiment améliorée, rien n'a changé. C'est même pire car...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet