Elections en Allemagne: le candidat allemand du SPD convoqué par les députés avant les législatives

Moins d'une semaine avant les élections législatives allemandes, le candidat social-démocrate (SPD) et ministre des Finances Olaf Scholz va être auditionné lundi devant les députés sur une embarrassante enquête judiciaire mettant en cause une unité anti-blanchiment sous la tutelle de son ministère.

Elections en Allemagne: le candidat allemand du SPD convoqué par les députés avant les législatives
© BELGA
AFP

"Il est juste qu'Olaf Scholz réponde à la commission des Finances (...) avant les élections", a indiqué à l'AFP la députée des Verts Lisa Paus, estimant que "c'est la dernière chance pour lui de regagner la crédibilité perdue".

Alors que le SPD devance dans les sondages les conservateurs du camp d'Angela Merkel en vue des élections du 26 septembre, une perquisition dans des locaux du ministère des Finances, la semaine dernière, est susceptible d'affaiblir le candidat des sociaux-démocrates.

L'enquête porte sur des soupçons de non transmission à la justice d'éléments concernant un blanchiment d'argent présumé et vise l'Office central d'enquêtes sur les transactions financières (FIU), basé à Cologne. Cet office est placé sous la tutelle du ministère des Finances.

M. Scholz s'était montré irrité par cette perquisition, qui avait aussi visé le ministère de la Justice. Il avait regretté que le parquet ne se soit pas directement adressé à lui par écrit.

Menacés par une défaite historique, les conservateurs se sont saisis de cette affaire pour multiplier les attaques contre le favori des sondages.

Verts, libéraux et gauche radicale ont souhaité le convoquer devant la Commission des Finances, jugeant sa responsabilité engagée.

"C'est un fait qu'il a été étroitement associé aux décisions centrales concernant les moyens et l'orientation de l'autorité" anti-blanchiment, a fait valoir Mme Paus.

Dans un sondage mardi de l'institut Forsa pour les chaînes RTL/ntv, le camp conservateur CDU/CSU regagne 2 points à 21% mais reste largement devancé par le SPD à 25%, les Vers arrivant en troisième position.

Sur le même sujet