Législatives russes: l'opposant Navalny appelle à voter pour les communistes

L'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny a appelé mercredi ses sympathisants à voter "intelligent" lors des législatives prévues ce week-end en Russie en soutenant les candidats les mieux placés face au parti au pouvoir, Russie Unie, et notamment les communistes.

AFP

Ces consignes sont données dans le cadre de la stratégie du "vote intelligent" mise au point par M. Navalny, dont les organisations ont été classées "extrémistes" par les autorités et dont les alliés ne peuvent donc pas se présenter au scrutin, à l'issue duquel Russie Unie est quasiment assuré d'obtenir une majorité écrasante.

Cette tactique consiste à appeler les partisans de l'opposition à voter dans chaque circonscription pour le candidat le mieux placé face à celui soutenu par le Kremlin.

"Depuis 2003, soit depuis PRESQUE 20 ANS, aucun candidat indépendant n'a remporté une victoire aux élections à la Douma d'Etat", la chambre basse du Parlement russe, a indiqué M. Navalny dans un message sur Facebook.

"Pour régler cette situation, nous avons inventé le +vote intelligent+ et nous l'avons testé avec succès", a ajouté l'opposant, dont la tactique a remporté quelques succès lors d'élections locales depuis 2019, notamment à Moscou.

La majorité de ces candidats à soutenir, selon la liste dévoilée mercredi par les alliés de M. Navalny, sont des représentants du Parti communiste: environ 140 sur 225.

En plus des candidats à soutenir aux législatives, l'équipe de l'opposant a également dressé une liste de noms pour diverses élections locales prévues de vendredi à samedi, soit 1.234 personnes au total.

Hormis les communistes, cette liste comprend environ 50 noms des candidats du parti de gauche Russie Juste et 20 candidats du Parti libéral-démocrate (LDPR, nationalistes). Ces partis composent l'opposition tolérée et s'accordent souvent avec les prises de position du Kremlin.

Mercredi, quatre militants ont été interpellés sur la Place Rouge à Moscou après avoir déployé une bannière "Liberté pour Navalny, Poutine en prison", selon l'ONG spécialisée ONG-Info.

Selon une vidéo diffusée sur YouTube, la manifestation a duré moins de 30 secondes avant que la police n'arrache la bannière et n'arrête les militants.

Impopulaire, le parti au pouvoir Russie Unie est crédité de moins de 30% d'opinions favorables selon les derniers sondages. Il devrait néanmoins remporter les élections, tout ayant été fait pour museler le vote contestataire.

Principal opposant au Kremlin et militant anticorruption, Alexeï Navalny, 45 ans, a été emprisonné pour une affaire de fraude qu'il dénonce comme politique et son mouvement démantelé par les autorités. Ses alliés sont en exil ou ont été placés en liberté surveillée par la justice.

Les autorités russes ont aussi bloqué l'accès au site organisant le "vote intelligent" et ont exigé que Google et Apple suppriment l'application correspondante de leurs boutiques, demandes auxquelles les géants de l'internet ne semblent pas s'être pliés pour l'heure.

Sur le même sujet