Premiers mots des accusés au procès des attentats du 13 Novembre à Paris

Le calendrier a été bouleversé pour permettre aux quatorze accusés de s’exprimer au début de ce procès.

Premiers mots des accusés au procès des attentats du 13 Novembre à Paris
©afp
Céline Martelet Correspondance particulière à Paris
Depuis le début des audiences, il y a une semaine, une seule voix avait résonné dans le box des accusés : celle de Salah Abdeslam, adepte des coups d'éclat inattendus. Et c'est probablement l'une des raisons pour lesquelles Jean-Louis Periès, le président de la cour d'assises spéciale, a souhaité donner la parole à chaque accusé. Pour leur permettre, comme il l'a...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet