L'arrestation d'une mère devant sa fille vire au chaos à Lille: des passants s'interposent, deux versions s'affrontent

Que s'est-il réellement passé? Deux versions des faits se confrontent.

L'arrestation d'une mère devant sa fille vire au chaos à Lille: des passants s'interposent, deux versions s'affrontent
©twitter
J.F.

Vendredi après-midi, en plein centre de Lille, une trentenaire a été interpellée par des policiers, alors qu'elle faisait un tour à vélo en compagnie de sa fille. Mais, comme on peut le voir sur les images ci-dessous, tournées par un passant, les choses ont rapidement dégénéré. Dans la vidéo, on peut entendre la mère de famille hurler face à des policiers qui se mettent à plusieurs pour tenter de la ramener près du fourgon. Alertés par la scène, plusieurs passants s'en mêlent et tentent de s'interposer entre la dame et les policiers. "C'est scandaleux ce que vous faites", peut-on entendre à plusieurs reprises dans la vidéo.

Selon des témoins sur place, relayés dans La Voix du Nord, la maman aurait été "projetée contre une vitrine, plaquée au sol" et la police aurait "tenté de lui passer les menottes". La maman, victime d'un malaise, a finalement été conduite à l'hôpital. Pour certains, il n'en fallait pas plus pour parler de violences policières. Mais deux versions totalement différentes s'affrontent.

Que s'est-il réellement passé?

Selon plusieurs témoins présents sur place, la maman et sa fille circulaient à vélo sur le trottoir lorsque la gamine a percuté un policier à pied. Par réflexe, ce dernier l'aurait poussée, suscitant la colère de sa mère qui lui aurait alors jeté une bouteille d'eau au visage. Les choses auraient alors complètement dégénéré.

Selon la police municipale toutefois, trois agents marchaient dans le centre de Lille lorsque, soudain, l'un d'eux s'est fait percuter par une dame à vélo. Etant donné que la mère et sa fille étaient sur le trottoir, sans casque, les policiers ont décidé de la verbaliser. Mais la maman se serait alors énervée. "Elle a voulu porter un coup à la tête d'un agent et lui a jeté son vélo dessus. Lorsqu'une des fonctionnaires s'est approchée de son enfant, la maman s'est encore plus énervée et l'a frappée au visage à deux reprises", explique toujours dans La Voix du Nord, François Debrouwere, directeur de la sécurité et de la tranquillité de la ville de Lille. Selon la mairie de la ville, plusieurs témoins peuvent corroborer cette version des faits.

Les trois agents de police ont quant à eux déposé plainte pour "outrage et violences volontaires sur un agent de la force publique".

Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur cette histoire.