Un étudiant suisse, grand vainqueur du concours "Ma thèse en 180 secondes"

Le thème ? La maladie de Parkinson.

J.F.

Yohann Thenaisie, un étudiant français de l'Université de Lausanne, a remporté jeudi soir à Paris la finale internationale du concours "Ma thèse en 180 secondes". Il était opposé à 23 autres candidats, issus de toute la francophonie, dont le Belge Benjamin Chiêm.

Si le jeune homme est parvenu à prendre le pas sur ses concurrents, c'est grâce à la présentation éloquente de sa thèse "Implémentation d'un protocole de stimulation cérébrale profonde adaptatif ciblant les troubles de la marche dans la maladie de Parkinson". Nul doute que sa passion pour le théâtre a dû l'aider dans cet exercice difficile.

Pour rappel, le but de ce concours est de présenter sa thèse en trois minutes top chrono, en la vulgarisant de manière claire et convaincante.

La seconde place a été attribuée à la Sénégalaise Aminata Sourang Mbaye Diouf pour sa thèse sur "la transmission des entreprises familiales au Sénégal". Le Béninois Manhougbe Probus A. Farel Kiki est quant à lui arrivé à la troisième place, grâce à son travail sur "les capteurs et réseaux intelligents de surveillance en environnement agricole: application à la chenille légionnaire d’automne en Afrique de l’Ouest".

Le concours, qui est organisé depuis 2008, bénéficiera d'une nouvelle édition dès l'année prochaine.